Comportements alimentaires : vers une alimentation durable « de la fourchette à la fourche »

_dsc6756 (1).jpg

Dans le cadre du Contrat de la filière alimentaire, le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, et ses partenaires (Ania, CGAD, CGI, Coop de France, FCD et FranceAgriMer) ont souhaité une étude collective et prospective « Comportements alimentaires 2025 » visant à mieux comprendre et à anticiper l’évolution des tendances alimentaires des consommateurs français. Interview de Pascal Viné, délégué général de Coop de France.

Quel est l’intérêt de l’étude « Comportements alimentaires 2025 » pour les coopératives ?

Coop de France représente 2600 coopératives agricoles et agroalimentaires qui représentent une marque sur 3 avec 74% de nos sièges sociaux en zone rurale. Il faut savoir que 90% de nos adhérents sont des PME/TPE qui n’ont pas toujours les outils prospectifs à disposition pour appréhender non pas ce qui constituent des modes mais les véritables tendances de fond concernant l’alimentation de demain.

Cette étude résulte d’un travail collectif, d’une mobilisation de tous les acteurs de la chaîne alimentaire et cela est un signal important dans le contexte actuel. Le rôle de Coop de France est à présent de diffuser largement cette étude afin que nos PME/TPE puissent avoir accès à l’information de qualité sur les tendances prospectives. Nous organiserons également une restitution pour notre réseau, courant 2017, avec le cabinet Blezat consulting.

Comment ce secteur est-il impacté par l’attente du consommateur en termes d’agriculture durable et de transparence ?

Le contexte actuel est que, depuis 8 ans, la guerre des prix est dévastatrice pour nos filières et nos territoires. Pour nous, l’agriculture durable et la transparence sont des pistes à favoriser dans notre stratégie de création de valeur. En effet, la question se pose « de la fourchette à la fourche », dans l’anticipation et le respect des attentes du consommateur.

Coop de France mène des actions volontaires pour valoriser le savoir-faire et les produits coopératifs qui répondent aux attentes des consommateurs : nous encourageons nos coopératives, dans le respect de nos valeurs « origine des produits », démarche RSE, label agriconfiance… dans une démarche d’agriculture durable et de transparence. A l’international, nous sommes d’ailleurs reconnus pour la qualité, la traçabilité, notre expertise et modernisme agricole et agroalimentaire. En France, les consommateurs ont cette même approche mais nous subissons actuellement une crise de confiance dans le rapport à l’alimentation. Nous travaillons collectivement, et avec les distributeurs, pour plus de transparence, pour valoriser nos engagements dans les exploitations agricoles et les entreprises de transformation et surtout, pour réassurer les consommateurs.

En savoir plus sur l’étude « Quels comportements alimentaires en 2025? »

En savoir plus sur Coop de France

 

COOP de France est depuis 1966 (ex CFCA) l’organisation professionnelle unitaire de la coopération agricole, porte-voix politique des entreprises coopératives auprès des pouvoirs publics français et européens, des médias et de la société civile.