Comment mieux intégrer la réalité des coûts de production ?